Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Une Vie - Tome 1 à 3

Cela faisait longtemps que je n'avais plus rien lu de chez Futuropolis. Comme l'éditeur vient de publier le troisième tome de la série "Une Vie", autant s'y jeter corps et âme et se faire d'un coup les trois tomes (en sachant que trois suivront pour que la série soit complète).

"Une Vie" a pour projet de raconter la vie d'un citoyen anglais du vingtième siècle. Celui-ci qui aurait pu avoir une vie comme beaucoup de monde, sera en fait le témoin de l'évolution de son monde. Personne "lambda", il sera bon élève dans son collège, ce qui lui vaudra de rentrer dans la prestigieuse université d'Eton à la force du travail. Dans le troisième tome on le suivra dans ses aventures en Chine dans les années 1920 au sein de la British American Tobacco locale.

Au feuilletage, "Une Vie" pourrait ne pas emballer le chaland. Le dessin est agréable, aux tons type aquarelle, juste, bien que peut-être un peu scolaire et peut-être également sans grande personnalité. Un peu rigide et descriptif mais comme il s'agit d'une biographie, pourquoi pas? Un autre point qui pourrait me provoquer de l'urticaire telle la puissance toute titanesque de l'audible voix de Céline Dion en musique dans le réveil ddès potron-minet (imaginez-vous être réveillé à 6 heures du matin par un effroyable Foreveeeeeeeer this way...), le caractère de type courrier pour le texte dans les cases (voix-off). Comme il s'agit d'une biographie descriptive (voire racontée), autant dire que le "courrier" est présent. A l'époque de la machine à écrire, oui, il n'y avait que ça et il faut faire avec. Une fois le traitement de texte arrivé à maturité, les développeurs se sont empressés de créer d'autres polices à foison. Il y a bien une raison que diable! Mais, bon, les auteurs ont choisi le courrier.

Mordons sur notre chique... Et grand bien nous fasse. Difficile de décoller de la lecture malgré le courrier. Bravo! En effet, quand on commence, difficile de sortir de l'histoire. Je crois que tout le mérite en revient à la narration qui bien que descriptive et donc par essence un peu plate (bon, on est loin de s'imaginer Frédéric Mitterand nous narrer le texte, ouf!) est accrocheuse. Surtout, la succession des cases est juste. Les péripéties sur lesquelles les auteurs mettent l'accent aussi. Très difficile de décrocher.

En résumé, "Une Vie" raconte l'histoire mouvementée d'un homme du vingtième siècle et on attend la suite avec impatience. D'autant plus qu'à la lecture du résumé de l'éditeur, on est curieux de savoir comment le personnage va encore se retrouver en Espagne, dans le MI-6, en Afrique, à Hollywood, ... Et pendant ce temps-là, moi, demain faut que je me lève (sans Céline Dion) pour aller bosser afin de rembourser mon prêt... On n'a pas tous la même vie.

Toutes les infos, ici

Legof

Catégories : 2 - Ca sort du lot, Futuropolis, Historique 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.