Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Sonora - 1. La Vengeance

Une nouvelle histoire de Pécau, l'homme qui écrit plus vite que son ombre. Au menu, une histoire probablement en deux tomes, racontant l'exil en Californie de certains soldats français au début de la ruée vers l'or.

Comme d'habitude avec Pécau, une histoire fictive (dans ce cas-ci une vengeance) dans un cadre historique méconnu mais bien réel. Le problème de Pécau est qu'il pense que parfois tout le monde est historien comme lui, connaît donc l'Histoire sur le bout des doigts et que tout sous-entendu sera compris comme la plus fine anecdote par le simple mortel. Exemple : Churchill dit "Vous savez bien que je ne pourrai jamais y arriver depuis mon accident qui m'a blessé à la main droite". Son secrétaire lui répond "Mais enfin si c'était vrai Louis XVI n'aurait pas terminé ainsi". Et de là, il faut comprendre! Churchill ne peut écrire car il est droitier et s'est abîmé la main droite. Mais son secrétaire lui montre qu'il n'est pas dupe et sait très bien qu'en dépit de ce que Churchill veut faire croire à tout le monde il est en réalité gaucher. Et pour signifier à Churchill qu'il n'est pas dupe, le secrétaire lui remémore un épisode bien connu de l'Histoire qui veut que Louis XVI a été emprisonné mais qu'en réalité il est resté en villégiature jusqu'à son passage sous la guillotine. Une façon de montrer qu'il ne se laisse pas prendre par les apparences. Tout ceci est un exemple bien fictif pour expliquer qu'avec Pécau, ce qui se dit entre deux personnages dans une case doit être analysé, recoupé sur base de l'Histoire qu'il faut bien connaître sous peine de ne rien comprendre à l'intrigue même si parfois il s'agit de détails. Autant dire que cela fait souvent plus flop que mouche.

Dans ce cas-ci, Pécau s'attache à développer une fiction avec un fond historique qui mêle Californie et révolution à Paris. Une terrible vengeance menée donc par un soldat contre d'autres soldats et qui est déjà bien entamée à la fin de ce premier volume. Le fait d'entrecroiser l'intrigue à Paris (avec ses immeubles haussmanniens) et celle en Californie (avec ses déserts et ses villes champignons) est exquis car on perd parfois de vue qu'à la même époque sur terre des façons de vivre bien différentes existaient dans des endroits considérés comme "civilisés".

Le dessin me laisse plus dubitatif. Certaines cases sont sans décors, uniquement une couleur pleine. Certains visages sont tellement burinés qu'on ne les reconnaît pas entre les cases. Certains éléments ne sont pas dans la même perspective sur des plans larges. Bref, on ne peut dire que c'est mauvais et on prend du plaisir à lire cette histoire mais ça pourrait être mieux quand même.

Sonora est une honnête petite histoire de vengeance dont on attendra le tome 2 pour se faire une vraie idée.

Tout est dit ici

Legof

Catégories : 3 - Ah, bon, oui, Historique, Thriller 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.